Mon dernier roman

 
couverture comme un chien 2.jpg.png

Retranché derrière une totale indifférence au monde qui l'entoure, aux joies et aux malheurs des autres, Jimmy avance dans la vie comme on respire, simple réflexe inconscient.
Nils, éphémère parmi les éphémères, atteint d'une maladie génétique, construit la sienne avec en point de mire une fin programmée qu'il sait proche.
L'un entrevoit la mort comme une porte de sortie possible, l'autre la perçoit comme une injustice.
Leur rencontre cet été là les poussera à rebattre les cartes, à reconsidérer leur perception de l'existence, et leur ouvrira des horizons plus larges, bien au delà de leurs drames personnels.

 

Londres, été 1858. Une canicule sans précédent écrase la ville. La tamise, dont le débit se réduit dramatiquement, ne parvient plus à évacuer l'abondance de rejets des trop nombreux habitants. En résulte ce que les Londoniens ont nommé "The great Stink", une odeur épouvantable envahit toute la ville.

Nombre de métiers de circonstance trouvent leur origine dans cet épisode peu reluisant.

La morale décadente, aussi nauséabonde que l'atmosphère, engendre de son côté des activités délétères.   

Comme dans tous les épisodes sombres de l'histoire, de cette fange immonde naîtront aussi des monstres.

FOLLOW ME

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube

© 2023 by Samanta Jonse. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now